Corporatepublished and stolen

affiche p&sEt vos objets volés ne pourront pas être vendus. En d’autres termes, donnez vous une chance de plus pour retrouver vos œuvres volées en les déclarant sur internet et mettez à contribution la communauté internet pour vous aider à les retrouver, c’est le service que propose ce tout nouveau site web… car il faut savoir que le marché illégal des œuvres volées est estimé à 4 milliards de dollars par an ! A noter, aspect ludique du service: une prime à la localisation d’une œuvre volée est proposée, un peu comme les “wanted” du far-west, finalement…

Et que vient faire gühmes là dedans ? Nous avons développé toute l’identité visuelle de la marque Published-and-Stolen et ses déclinaisons, jusqu’à la publicité papier… D’ailleurs, les plus avisés, ceux qui auront pris une loupe, une grosse, n’auront pas loupé les crédits de la pub Published and Stolen parue dans Beaux Arts magazine vendredi (il y en aura d’autres à venir, en Angleterre, en Italie, en Allemagne, en Espagne, aux Pays-Bas…)

Et pour finir, je vous laisse sur l’animation réalisée pour le lancement du site…

Pour vous rendre sur le site web de published-and-stolen, c’est par ici
Egalement, pour en savoir un tout petit peu plus sur ce projet, l’article paru dans techcrunch.

Crédits: Julien Favre, Alexandra Petracchi, Ben Brun, Barthélemy Antoine-Loeff


2 réponses à “published and stolen”

  1. TOROSSIAN André
    1

    :razz: :lol: :wink: :smile: :cool: :mrgreen: :roll:

  2. stolen and wanted sur France 3
    2

    […]Vu, dans le 19/20 de France 3, l’animation que nous avons réalisée pour le site Stolen and Wanted[…]

Abonnez-vous à notre newsletter. Sinon, nous sommes aussi sur twitter ou facebook.